Garder un bouquet plus longtemps

Garder un bouquet en vase plus longtemps

 

J’ai souvent entendu dire qu’il fallait mettre un peu d’aspirine dans l’eau du vase pour conserver son bouquet plus longtemps… Mais je pense que ça ne fonctionne pas vraiment. Ce que je pense, et qui me semble logique, c’est qu’une fleur coupée boit l’eau par les pores de sa tige et tant qu’elle reste dans une eau très claire elle boit sans problème, mais quand l’eau tourne (inévitablement au bout de quelques jours) elle se remplit de bactéries qui bouchent les pores de la tige et l’empêchent de boire à souhait.. Si vous voulez, vous pouvez mettre une infime pointe de javel dans l’eau du vase pour éviter la prolifération des bactéries mais surtout retailler les tiges en biseau (en biais) avec un couteau bien affûté. Mais gardez votre aspirine!

Autre astuce, ne mettez pas votre bouquet…

  • près d’un radiateur à cause de la chaleur qu’il dégage,
  • près d’une coupe de fruit à cause de l’éthanol, surtout si celle-ci contient des bananes,
  • ou en plein courant d’air. En effet, les pétales de vos fleurs aiment le calme…

Pensez à…

La taille des tiges et la quantité d’eau à mettre dans votre vase propre. Elle dépend de la variété de vos fleurs.
Par exemple, les roses aiment beaucoup d’eau dans leur vase, et une tige coupée vraiment en biseau pour augmenter leur surface d’absorption de l’eau, tandis que les tulipes qui ont une tige beaucoup moins rigide ne nécessitent qu’un fond d’eau dans le vase à mettre à niveau régulièrement.

Si vous avez un bouquet de lilas avec une tige très dure en bois, vous pouvez la « marteler » pour l’aider à boire et remplir votre vase à ras bord.

En général, plus la tige de vos fleurs est rigide, plus elles aiment beaucoup d’eau dans leur vase et plus elle est tendre, moins elles aiment. Pensez bien à vérifier le niveau d’eau si vous n’en mettez pas beaucoup pour éviter l’asphyxie !

Et bien sûr, nettoyez bien les tiges de vos fleurs et évitez de laisser tremper des feuilles dans l’eau car elle tournera beaucoup plus vite…

Maintenant c’est à vous de tester…

Et, si toutefois une question vous taraude, n’hésitez pas à me la poser !

Végétalement vôtre,

Juliette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.